Sélectionner une page

Un comité composé de représentants d’associations, dont Pro VTT, et personnalités politiques de diverses sensibilités a déposé le 26 novembre 2021 une initiative populaire demandant la rédaction d’une loi cantonale sur la mobilité cyclable quotidienne.

Parmi les signataires: la conseillère aux Etats Marianne Maret et les conseillers nationaux Emmanuel Amoos, Christophe Clivaz et Philippe Nantermod. Tous s’accordent sur un fait: le Valais doit rapidement se doter d’un texte permettant au vélo de prendre sa place dans la mobilité combinée de demain.

Photo Céline Ribordy

Certes, le Valais a inscrit le cyclotourisme dans la liste de ses principaux axes de développement touristique. Mais la démarche de cette «Initiative cantonale vélo» est tout autre. Car comme l’explique la conseillère d’Etat Marianne Maret, évoquant la nécessité de mettre en place de nouveaux modèles de mobilité, mais aussi l’urgence et le formidable potentiel du vélo en Valais: «La prise de conscience n’est toujours pas présente». En effet, les chiffres surprennent toujours. Pourtant ce sont aujourd’hui 71% des Valaisans qui vivent à moins de 2 km d’une gare, près de 50% des déplacements effectués à voiture en Valais qui sont inférieurs à 5 km, et près d’un jeune Valaisan sur deux (- 25 ans) qui ne dispose pas d’un permis de conduire.

Davantage d’informations et documents pour soutenir l’initiative sur la page dédiée: https://ini-velo-vs.ch